Amour français

On en parle, on en parle pas ? Allez si ! Le French Love c’est un nouveau bar rue de Ponthieu. Ils ont ouvert au mois de septembre. Mais qui ? L’équipe du Costes. Greg et Nico en tête de file, épaulés par Guillaume !

1. L’adresse
Rue de Ponthieu, au 37. C’est un peu une des rues mondaines du moment, elle s’était essouflée il  y a quelques années, mais c’était reparti de plus belle avec l’arrivée du Néo, du Tania, du Sens etc… Sans parler du Pink Paradise, du Mathis et de chez Régine qui font toujours de la resistance. Enfin bref, c’est à cette bande que vient s’ajouter le French Love.

2. La recette
La recette est la même : on reprend un ancien bar à hôtesse, on refait la déco, on ferme bien la porte et c’est parti ! A oui tiens la déco, elle est un brin kistch, plutôt originale (avec , par exemple, cette cabine téléphonique réservée aux fumeurs) tout en restant cosy.

3. Le boire
Bon c’est le point fort et le point faible. Derrière le comptoir c’est du lourd : des bartenders de compétition, un choix énorme, une carte maison de cocktails dont une spécialité au nom du bar et en plus on vous sert avec le sourire. Là ou le bas blesse c’est au niveau du prix. La qualité Costes se paye au prix Costes. Un peu dommage, pour un bar plus décontracté et plus intimiste. Enfin bon, les portions sont généreuses et les notes sont parfois incomplètes.

4. Conclusion
Le French Love est un vrai bar de nuit avec une clientèle de nuit (fermeture à 6h). Une déco orignale, un personnel efficace et sympathique qui a plutôt bon goût en matière de musique. Malgré le prix, on doit bien reconnaître que c’est un des bars les plus intéressants de Paris !

Le French Love

Advertisements

Malahide to Howth

Je reviens d’un week-end à Dublin. Je ne prendrais pas le temps de vous vanter les mérites de cette ville. Je tenais juste à rappeler que la mer ne se trouve pas loin et qu’il peut être intéressant d’y faire une balade.

Mon ami habitant Malahide (banlieue) nous en avons profiter pour faire un bout de chemin sur la côte près de chez lui puis vers Howth. C’est le moment qui m’a le plus plu dans ce voyage. Quand j’étais petit, cela m’aurait profondément ennuyé. Pourtant ce dimanche j’ai beaucoup aimé ça.

Pour en revenir à Dublin, au niveau des sorties, vous pouvez essayer les pubs géants qui sont toujours impressionants. Dans un style plus classique, le Marble Bar du Westbury Hotel vaut également le détour. Pour le reste, vous verrez de vous même. Passer un week-end dans cette ville n’est pas du temps perdu.